Englobe Corp.

Auscultation du béton armé

La dégradation des ouvrages d’art en béton armé s’avère un défi de taille pour les propriétaires qui doivent affronter les problématiques associées à leur vieillissement. L’auscultation du béton armé constitue un outil décisionnel puissant pour l’ingénieur responsable de maintenir en service et de prolonger la durée de vie des structures.

Les inspections visuelles, sondage au marteau, relevé de fissuration et suivi de l’évolution de la fissuration sont nécessaires pour déterminer les méthodes d’intervention adéquates et rentables à long terme. Outre ces méthodes, les techniques d’auscultation non destructive proposées par Englobe, telles que l’auscultation par la technique du Géoradar, le relevé ultrasonique, le relevé de potentiel de corrosion, permettent de cibler les zones de dégradation non visible lors d’une inspection visuelle. L’identification des zones de dégradation permet de localiser de façon judicieuse et minimiser les prélèvements d’échantillons de béton et ainsi diminuer l’impact résultant des multiples prélèvements de béton au cours des années.

Services offerts

Évaluation et diagnostique des structures de béton armée

  • Relevé de délamination et de fissuration
  • Relevé par géoradar (trois types d’appareils sont disponibles; miniscan, chariot à une antenne tractée par l’homme ou une remorque à 4 antennes tractée par un véhicule motorisé)
  • Relevé ultrasonique (onde direct, Semi-direct, indirect ou en surface)
  • Relevé de potentiel de corrosion
  • Production de cartographies permettant de visualiser les zones de forte probabilité de dégradation :
    • Localisation des armatures
    • Prélèvement d’échantillons de béton par carottage
    • Essais en laboratoire (résistance à la compression, teneur en ions chlorure, pH, absorption, résistivité, réseau de vides d’air, Damage Rating Index Method (DRI), écaillage, cycle de gel et dégel, etc.
  • Caractérisation de pathologies: réaction alcali-granulat (RAG), carbonatation, contamination par les ions chlorure, pyrrhotite dans le béton

Élaboration de solutions pour une réparation durable de l’ouvrage

  • Technique de réparation adaptée en fonction du type de réparation
  • Choix judicieux des matériaux (compatibilité) et de la préparation de surface préalablement aux réparations
  • Contrôle qualitatif des matériaux, de leur mise en place incluant la cure du béton
  • Contrôle de la corrosion du béton armé par protection cathodique (courant imposé, mixte ou anodes sacrificielles)
  • Traitement électrochimique (extraction des ions chlorure, réalcalinisation)
  • Suivi des structures conformément aux exigences de la RBQ