Englobe fait l’éloge du béton pour la conception des revêtements de chaussées

5 août 2021

La ville de Vaughan, en Ontario, a retenu les services de l’équipe Ingénierie des chaussées d’Englobe pour trouver une solution viable à un sérieux problème : le revêtement de l’entrée de garage d’une importante caserne de pompiers et poste de sauvetage était de nouveau en très mauvais état. Le revêtement en asphalte, qui avait été installé à peine deux ans plus tôt, avait non seulement commencé à se détériorer à de nombreux endroits, mais son état était maintenant jugé désastreux et des réparations immédiates s’imposaient. La caserne est un centre important pour les intervenants d’urgence qui fournissent des services essentiels de sauvetage à la ville et aux arrondissements avoisinants. Or, le mauvais état du revêtement s’est répercuté sur le taux de réponse moyen habituel de six minutes, et a eu une incidence sur leur capacité d’intervention.

Beaucoup de ressources étaient gaspillées pour trouver des solutions temporaires. Personne ne savait pourquoi le revêtement se dégradait aussi rapidement et aucune solution à long terme n’avait été proposée. Ils ne pouvaient pas attendre plus longtemps pour effectuer les réparations.

Englobe à la rescousse!

Le secteur de la chaussée n’est peut-être pas très glamour, mais les problèmes de chaussée ont eu une incidence sur l’efficacité de la caserne, ce qui en fait un problème hautement prioritaire et très médiatisé. Les ornières, qui mesuraient environ 8 pouces à certains endroits, recueillaient de l’eau stagnante, créant un environnement insalubre pour les pompiers et les sauveteurs. Beaucoup s’inquiétaient des répercussions de la détérioration de la chaussée sur les véhicules, et craignaient une augmentation des coûts d’entretien imprévus. Plus problématique encore, le stationnement était en si mauvais état que cela rajoutait de précieuses minutes supplémentaires aux délais de réponse. L’objectif principal était donc de concevoir un revêtement qui ne se dégraderait pas sous les lourdes charges et l’usure constante d’un centre de services d’urgence achalandé, aussi bien pendant les températures hivernales glaciales que pendant les grosses chaleurs estivales.

L’équipe d’Englobe s’est mise à l’œuvre afin de formuler des recommandations pour des réparations immédiates de la chaussée actuelle afin que la caserne et le poste de sauvetage soient de nouveau sécuritaires et performants. Pour ce faire, ils ont cherché à découvrir la cause racine de la dégradation de la chaussée et à trouver la meilleure solution à long terme. L’équipe a mené des études souterraines pour déterminer l’épaisseur de l’asphalte et la base granulaire de soutien. Elle a aussi procédé à des entrevues avec des personnes locales de la région pour cerner l’utilisation quotidienne du stationnement, et a exécuté des scénarios à l’aide d’une technologie de revêtement de pointe pour obtenir des renseignements de base et mettre à l’essai des options de conception.

Les interventions d’urgence se déroulent très rapidement, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et font appel à des équipements spécialisés, y compris des camions d’incendie, qui pèsent en moyenne 35 000 livres, ce qui est beaucoup plus lourd que la charge normale d’un véhicule. Les exigences relatives à la chaussée pour ce type d’opération devaient être personnalisées pour tenir compte des lourdes charges statiques des camions, du nombre de fois où les camions sortent de la caserne et y reviennent, et des impacts à long terme causés par les virages brusques des camions.

Une solution concrète

L’équipe d’ingénierie des chaussées d’Englobe a conclu que la chaussée se dégradait de façon prévisible parce que la base granulaire était inadéquate, que l’épaisseur de l’asphalte était insuffisante pour supporter les charges, et qu’une conception de la chaussée en asphalte n’était pas la solution idéale compte tenu des circonstances particulières. Ils ont recommandé le béton comme solution de rechange, convaincus que le béton était la bonne solution en raison de sa durabilité et de sa longévité. Ils ont recommandé de remplacer l’ensemble du stationnement par une dalle de béton de 250 mm d’épaisseur à niveau, soit environ 2 500 m2, avec un bord épais. Dans la conception, on recommandait l’excavation et l’enlèvement de l’asphalte actuel qui recouvrait le stationnement, y compris la base granulaire jusqu’à 1 mètre de profondeur, et l’installation d’une nouvelle base granulaire et d’une surface de chaussée en béton coulé.

L’équipe de conception a conseillé de retirer l’asphalte et de couler le béton par étapes pour permettre à toutes les unités d’intervention d’urgence de demeurer opérationnelles sans interruption pendant la construction. Mais la construction par étapes a ajouté un élément de complexité au projet, car il n’est pas facile d’optimiser la conception des chaussées et l’application progressive avait une incidence sur le durcissement du béton. La conception de la chaussée comprenait également des plans de jointage très complexes et détaillés afin d’éviter les fissures et autres déformations courantes dans les parcs de stationnement. Le plan de jointement a tenu compte des nombreux obstacles (trous d’homme, trottoirs, etc.) et des paramètres difficiles caractérisant l’espace (rien n’était carré) pour s’assurer qu’ils n’aient pas d’incidence sur le produit final.

En fin de compte, la chaussée en béton était la solution parfaite! La conception a permis de minimiser les obligations futures, de procéder à la construction sans interruption des activités quotidiennes, de réaliser des économies à court et à long terme, de respecter les échéanciers ambitieux du projet et d’offrir une solution de rechange écologique à l’asphalte. Plus important encore, il s’agissait d’une conception robuste conçue pour résister à l’usure du feu et à la circulation des services médicaux d’urgence et des pompiers. Le produit final était un terrain de stationnement aménagé pour faciliter et soutenir les services d’incendie, de sauvetage et d’urgence pour les résidents de la ville. Il a permis de corriger des problèmes d’élévation qui persistaient depuis l’inauguration des installations et sa durée de vie était maintenant nettement supérieure à celle de l’option d’asphalte.

Les services d’incendie et de secours ont pour mission de sauver des vies, et tout ce qui ne contribue pas à la réalisation de ce mandat peut être considéré comme un obstacle. Englobe a joué un rôle clé dans la recherche de la meilleure solution pour faire en sorte que la caserne puisse répondre rapidement à tous les appels d’urgence.

Coordonnées


1 866 981-0191


1 800 647-8947

info@englobecorp.com


Tous droits réservés © Englobe, 2021