Soyez proactif envers les plantes estivales envahissantes !

3 août 2021

Imaginez cela : vous venez de rentrer d’une merveilleuse randonnée estivale et soudainement, vous ressentez une démangeaison inconfortable suivie d’une éruption cutanée rouge. Ces réactions pourraient être les symptômes d’une exposition à une espèce végétale envahissante dans votre région.

Apprendre à identifier ces plantes est une mesure proactive pour assurer votre sécurité.

La berce du Caucase :

Ces plantes peuvent être trouvées dans les milieux frais et humides, comme le long des berges des rivières, des fossés et des voies ferrées, ainsi que dans les grandes prairies et les terrains vagues.

La berce du Caucase peut atteindre jusqu’à 5 mètres de haut, avec des fleurs blanches qui poussent en grappes arrondies. Leurs tiges sont robustes, avec des taches de couleur rouge-violette étendues et proéminentes.

La sève de la berce du Caucase contient des substances toxiques qui sont activées par la lumière du soleil et aussi par les rayons UV artificiels. L’exposition à la lumière provoque une inflammation de la peau lors d’un contact avec la sève de la berce du Caucase.

Si vous devez manipuler la plante, il est important de couvrir toutes les parties de votre corps, y compris vos chevilles, vos poignets et votre cou, et de porter des lunettes de protection.

Source

Le sumac grimpant : 

Le sumac grimpant, ou “herbe à puce”, se trouve généralement aux bordures des forêts et le long des clôtures, des routes, des falaises, des berges et des voies ferrées.

Cette plante pousse comme un arbuste et certaines variétés peuvent atteindre un mètre de haut.

Chaque branche possède 3 feuilles pointues, la feuille du milieu mettant en valeur une tige plus longue. Les feuilles sont rougeâtres lorsqu’elles apparaissent au printemps et deviennent vertes en été. À l’automne, elles prennent différentes teintes de jaune, d’orange ou de rouge.

Lorsque la peau entre en contact avec la sève de l’herbe à puce, la réaction allergique peut être douloureuse. La sève de sumac grimpant qui adhère aux vêtements et aux outils peut rester dangereuse pendant longtemps. Après avoir manipulé du sumac grimpant, veillez à laver tout ce qui a pu entrer en contact avec la plante, y compris vos chaussures et vos lacets.

Source

Conseils de sécurité :

  • Si vous n’êtes pas certain de pouvoir rentrer accidentiellement en contact avec l’une de ces plantes, couvrez tout votre corps avec des vêtements de protection non absorbants.
  • Protégez vos yeux et, idéalement, l’ensemble de votre visage avec un écran facial.
  • Si vous entrez en contact avec la plante, lavez les zones exposées à l’eau froide avec un savon doux dès que possible. Évitez les bains et les douches chauds.
  • Si de la sève de sumac grimpant est entrée dans vos yeux, rincez-les pendant 15 minutes sous un léger jet d’eau chaude du robinet.
  • Consultez un professionnel de la santé si ces mesures ne suffisent pas à soulager vos symptômes.

Source

Nous vous encourageons à suivre ces règles simples et avoir à cœur votre santé et sécurité !


Englobe prend à cœur la santé et la sécurité

Englobe a la santé et la sécurité à cœur – comment rester au frais quand la température monte ?

Coordonnées


1 866 981-0191


1 800 647-8947

info@englobecorp.com


Tous droits réservés © Englobe, 2021